Catégories
A propos

Congrès Epancopi – 16 et 17 février 2022

La pandémie de Covid-19 implique de nombreuses questions éthiques qui sont étroitement liées à des problèmes épistémologiques, qu’il s’agisse par exemple de l’éthique des essais cliniques, des décisions de confiner tout ou des parties du territoire, ou des politiques de vaccinations. En effet, il semble difficile de se demander si ces différentes pratiques sont moralement acceptables et justifiables sans s’interroger en même temps sur les connaissances scientifiques qui les sous-tendent. Le but de ce colloque est de faire émerger un espace de réflexion, en rassemblant épistémologues, éthicien.nes, philosophes, historien.nes et médecins qui sont engagé.es sur ces sujets. 

Le colloque aura lieu le mercredi 16 et jeudi 17 février 2022, à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand (4 rue Ledru), Amphitéâtre 125. 
Il se tiendra en présentiel, mais fera également l’objet d’un enregistrement et d’une diffusion en ligne sur Zoom en simultané. 

Programme
Mercredi 16 février

9h-10h : David Teira (Sorbonne Université) – distanciel
“Data agnosticism in medical emergencies”

10h15-11h : Clément Tarantini et Léo Coutellec (Université Paris-Saclay, INSERM)
“L’essai face au soin. Caractériser l’expérience éthique en situation de crise”

11h15-12h : Marie Darrason (Université Claude Bernard Lyon 1) – distanciel
“Gérer l’incertitude pronostique en temps de Covid-19 – l’exemple de l’échelle des niveaux de soin de Lyon”

12h-14h : Pause déjeuner

14h-14h45 : Marion Vorms (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
“Pertinence et crédibilité des avis d’experts pour l’aide à la décision”

15-15h45 : Charles Pence (Université Catholique de Louvain) & Nicholas G. Evans (University of Massachusetts Lowell)
“Gain-of-Function Research and Model Organisms in Virology”

16h-17h : Thomas Bonnin (Université Clermont Auvergne) & Élodie Giroux (Université Lyon 3)
“Peut-on ‘suivre la science’ en temps de pandémie?”


Jeudi 17 février

9h-10h : Samia Hurst-Majno (Université de Genève) – distanciel
“Enjeux éthiques d’une pandémie”

10h15-11h : Elsa Bansard (CNRS/MSH Paris Saclay)
“Covid-19 et crise écologique : quels enjeux épistémiques et éthiques pour une écologie de la santé?”

11h15 – 12h : Nicolas Brault (Institut Polytechnique UniLaSalle) – distanciel
“L’épidémie de covid-19 ou la débâcle de la santé publique.”

12h-14 : Pause déjeuner

14h-14h45 : Michel Dubois & Catherine Guaspare-Cartron (CNRS/Sorbonne Université)
“L’intégrité scientifique, l’éthique de la recherche et du soin à l’épreuve de la Covid-19 : retour sur l’éthique saisie par le terrain.”

15h-16h : Michel Shamy (Université d’Ottawa) – distanciel
“Evidentiary Standards & the Justification of RCTs: The Example of HCQ Trials for COVID-19”

16h : Conclusion du congrès
————————————————————————–

Pour accéder aux conférences en ligne, merci de vous inscrire au préalable à l’adresse suivante :

– ici pour le mercredi 16 février

– ici pour le jeudi 17 février
————————————————————————–


Organisation :
Thomas Bonnin, PHIER, Université Clermont Auvergne.
Juliette Ferry-Danini, FNRS, Université Catholique de Louvain
Samuel Lepine, PHIER, Université Clermont Auvergne.
Cédric Paternotte, SND (Sciences, Normes, Démocratie), Sorbonne Université.


Par Thomas Bonnin

Chercheur postdoctorant en épistémologie et en histoire des sciences, spécialisé en sciences de la vie et biomédicale. Travaille actuellement pour le projet ANR Epancopi associé à l'Université Clermont Auvergne (Laboratoire PHIER).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.